Archives Mensuelles: février 2011

Nouvelle Thésarderie

Vendredi 11 février 2011

Lieu :

Observatoire de la Côte d’Azur. Batiment 13 : C.I.O.N, salle NEF (position du bâtiment)

Planning :

  • 08h45 : Accueil des nouveaux arrivants.
  • 09h00 : Exposé de Thibault Merle intitulé : « Les effets du NETL sur les éléments Mg et Ca dans les atmosphères d’étoiles géantes froides ».
  • 10h15 : Pause café (ou thé (ou chocolat (…))).
  • 10h45 : Exposé de Florent Rostagni intitulé : « Classification morphologique d’amas de galaxie ».
  • 12h00 : Repas à l’Observatoire. Le repas sera pris en charge par l’ADSFA pour les doctorants ne faisant pas partie de l’Observatoire.

Exposé de Thibault Merle

« Les effets du NETL sur les éléments Mg et Ca dans les atmosphères d’étoiles géantes froides. »

La plupart des analyses d’abondances faites dans les étoiles le sont généralement à l’Equilibre Thermodynamique Local (ETL). Cette hypothèse permet de calculer simplement le transfert de rayonnement dans les raies considérées pour l’analyse, en considérant que les états d’excitation et d’ionisation des éléments considérés sont fixés, pour une couche de l’atmosphère de l’étoile, par la donnée de la température et de la pression électronique dans cette couche ; c’est l’hypothèse forte de l’ETL.

Je montrerai comment relâcher cette contrainte pour des étoiles où cette hypothèse n’est pas valable et pour les éléments Mg et Ca. On parle de transfert de rayonnement Non ETL (NETL). En particulier, je montrerai comment sont construits les modèles d’atomes nécessaire à la résolution couplée des équations d’équilibre statistique et de transfert de rayonnement.

Les résultats concernant le triplet infrarouge du calcium ionisé, ainsi que du triplet rouge du calcium neutre seront présentés. Enfin, nous terminerons par une discussion des impacts sur la détermination des abondances chimiques que peuvent avoir ces écarts à l’ETL sur la formation des raies spectrales.

Evolution du rapport des largeurs équivalentes NETL/ETL de la raie à 8498 A du calcium ionisé pour une étoile de température effective fixée à 5000 K, en fonction de la gravité de surface ainsi que de la métallicité.

Exposé de Florent Rostagni

« Classification morphologique d’amas de galaxie. »

La découverte il y a dix ans de l’accélération tardive de l’expansion de l’univers et du fait que la majeure partie de son énergie consiste en une mystérieuse énergie noir est l’une des questions les plus intrigante de la cosmologie moderne. Actuellement on considère que les amas de galaxies sont les systèmes gravitationnellement liés les plus massifs de l’univers et sont l’aboutissement d’un processus de formation hiérarchique des structures : les galaxies s’assemblent pour former des groupes puis des amas de galaxies. Ainsi, l’évolution de la fonction de masse des amas permet de remonter la fonction de croissance des structures, qui dépend des paramètres cosmologiques (notamment l’équation d’état de l’énergie noire). Les phénomènes de fusion d’amas sont fréquents et affectent leurs propriétés physiques ainsi que celles des galaxies qui les composent. Il est donc crucial de caractériser la morphologie de ces systèmes et en particulier les écarts à l’équilibre dynamique et thermodynamique pour dériver leurs propriétés de manière non biaisée.
Pour ce faire, je développe un algorithme automatique de classification morphologique sur une base statistique. Il s’agit d’un algorithme 1D+2D : les amas sont d’abord traités le long de la ligne de visée en analysant la distribution des vitesses radiales de leurs galaxies puis dans le plan du ciel en étudiant la présence de sous-structures, grâce aux carte en densité de galaxies. Cet algorithme est appliqué à un échantillon d’amas provenant du relevé du SDSS.

Publicités

Nouvelle Thésarderie

Jeudi 03 février 2011

Lieu :

Salle III du laboratoire Dieudonné.

Planning :

  • 12h45 : Accueil des nouveaux arrivants.
  • 13h00 : Exposé de Vincent Prieux intitulé : « Introduction à différentes méthodes d’imagerie sismique et relation avec leur résolution intrinsèque ».
  • 14h15 : Libération des otages.

Exposé de Vincent Prieux

« Introduction à différentes méthodes d’imagerie sismique et relation avec leur résolution intrinsèque. »

Introduction à différentes méthodes d’imagerie sismique et relation avec leur résolution intrinsèque. Présentation du problème inverse dans le cadre de l’inversion des formes d’onde, résolu par optimisation locale. Résumé des résultats de thèse sur la construction d’un bon modèle initial (par stéréotomographie) à l’inversion des formes d’ondes, et application de cette méthode sur le cas d’étude du champ pétrolier de Valhall en mer du Nord.